La célébration de la journée internationale de la paix

La célébration de la journée Internationale de la Paix du 21 Septembre 2013 a été marquée par l’organisation des activités sportives et culturelles en collaboration avec l’administration provinciale de Bujumbura. Il avait été invité les administrateurs de toutes les communes de Bujumbura et les représentants de tous les partis politiques détenant des sièges au sein des conseils communaux de la province. Un match de Football a opposé des jeunes issus des milieux politiques divers de la commune Isare à ceux de la commune Mubimbi. Les habitants et surtout la jeunesse étaient venus assistés à ce match de la paix et encourager  les jeunes  en compétition. La population  a également apprécié les danses, chants et poésies en faveur de l’implication de la jeunesse dans la consolidation de la paix animés par des groupes d’artistes venus de différentes communes de Bujumbura. Au délà de l’ambiance festive, de messages pour la consolidation de la paix étaient véhiculés à travers des danses, “Amazina”(poésies) et des discours du jour. «  Rwaruka, uwutwigisha kuryana ntakaturyane indya ! » (Jeunes soyons intolérants avec celui qui prône la division entre nous !) martèle Joris Nizigiyimana chanteur et poète de la commune Mugongomanga.
Les discours prononcés à cette ocassion étaient centrés sur le thème retenu pour la circonstance : « Jeunes, soyons unies pour consolider la paix ! ». Libérate NAKIMANA, Coordinatrice du Dialogue au CENAP, dans son allocution, s’est réjouie de la tenue des activités de célebration de la journée internationale de la paix dans la Province de Bujumbura aujourd’hui paisible après des années de fortes tribulations liées aux crises socio-politiques et a souligné que ces activités étaient organisées dans le cadre du rapprochement des jeunes issus des différents partis politiques dans la province à travers le dialogue et les autres activités féderateurs comme le sport et la culture. Elle a saisi cette occasion pour encourager les jeunes à dépasser leur appartenance politique et à être des acteurs de la paix dans leurs communautés.
Le Gouverneur de la province de Bujumbura a vivement salué les messages profonds lancés dans les poèmes et chansons sur les manipulations des jeunes  comme: « Murima amatwi abo bababwira ngo tera tera bataribubaterere » (Méfiez-vous de ceux qui vous incitent à user de violence sans qu’ils soient prêts à assumer leurs responsabilités). Il a reconnu que sa province a passé des périodes éprouvantes au niveau de la sécurité  et a encouragé les jeunes à faire preuve de tolérance politique pour sauvegarder la paix combien précieuse dans cette commune.
Les cérémonies se sont clôturées dans une ambiance de fête par la remise des prix aux équipes de football.

Please publish modules in offcanvas position.

Free Joomla! template by L.THEME | Documentation