Réunion d’Echange d’expérience et Evaluation des Groupes de Dialogue Permanent Seniors et Juniors

Réunion d’évaluation du Groupe de Dialogue Permanent Junior de Cibitoke

Séance de rendre compte en Commune Rutegama de la province Muramvya, le Groupe de Dialogue Permanent de Rutegama était parmi les organisateurs de cette séance.

....

....

Dernières publications

Jeunes, transcendons nos différences et travaillons pour le...

07 décembre 2015
Jeunes, transcendons nos différences et travaillons pour le développement de notre province Bubanza

Il était 12h00 à Mpanda en province Bubanza (nord-ouest), lorsque le coup de sifflet est donné pour le début de ce match de football organisé par le groupe de dialogue des jeunes affiliés aux partis politiques à Bubanza, c’était ce 07 Mars 2015. Sous l’organisation du GDP des jeunes affiliés aux par...

Jeunes de Cibitoke

18 juin 2015
Jeunes de Cibitoke

"Dorénavant, je dois comprendre que nos intérêts personnels doivent primer sur nos intérêts politiques" disait un jeune du parti Sahwanya FRODEBU alors qu’il participait en compagnie de plus d’une cinquantaine de jeunes issus des différents partis politiques actifs en province Cibitoke dans une act...

Rapprochement des associations des victimes

17 avril 2015
Rapprochement des associations des victimes

En vue d’encourager le rapprochement des victimes des crises socio-politiques qu’a connu le Burundi, le CENAP a facilité des réunions d’échanges des associations des victimes et leur a soutenu dans les cérémonies de commémorations collectives à Buta, Bugendana et Kibimba. Depuis l’indépendance en 19...

Jeunes de Cibitoke

"Dorénavant, je dois comprendre que nos intérêts personnels doivent primer sur nos intérêts politiques" disait un jeune du parti Sahwanya FRODEBU alors qu’il participait en compagnie de plus d’une cinquantaine de jeunes issus des différents partis politiques actifs en province Cibitoke dans une activité sportive commune.

Sur initiative du Groupe de Dialogue des jeunes de Cibitoke,  une séance de jogging a été organisé le 13 février 2015 sous le thème de  «Rwaruka, Turengere ubudasa bw’imigambwe turimwo, Dutsimbataze amahoro !» ou  Jeunes, transcendons nos divergences politiques et travaillons pour le renforcement de la paix !  De la commune Rugombo jusqu’au chef-lieu de la province Cibitoke, des délégations communales et provinciales des jeunes affiliés aux partis FRODEBU Nyakuri, Sahwanya FRODEBU, MSD, CNDD-FDD, FNL, UPRONA et MRC ont parcouru près de 8 km en scandant des chansons de paix et de cohabitation pacifique.

Vêtus de T-shirts blancs sur lesquels était inscrit le thème de l’activité, chaque parti politique représenté était reconnu par un drapeau à son effigie et ces drapeaux étaient bien visibles à la première rangée. Sous un soleil ardant, les 90 participants dont 8 administratifs venus des communes de Cibitoke ont gardé le sourire dans une bonne ambiance aux rythmes des chansons qui lançaient des éloges  à la province Cibitoke et à la richesse de cette dernière. « Travaillons ensemble pour notre province de Cibitoke, partageons nos richesses et œuvrons pour l’unité dans notre province». Et comme pour encourager cette jeunesse qui ce vendredi s’était rassemblée pour une même cause, un animateur  interpellait au moyen d’un porte-voix chaque jeune pour qu’il ou elle soit conscient qu’ils sont l’avenir du pays et qu’ils ne doivent pas prêter oreille aux manipulateurs.

Pendant qu’il essayait de reprendre un peu de souffle, un jeune du parti FRODEBU Nyakuri nous confie que l’appartenance politique ne devrait pas être une source de conflit d’autant plus que l’adversaire politique est en fait un voisin ou un frère sur qui il peut compter  en cas de problèmes (ni we muzimya muriro ou c’est lui qui peut prêter main-forte en cas d’incendie dans ton  ménage).

 Un sentiment de satisfaction de la part des jeunes affiliés

Arrivés au chef-lieu de la province de Cibitoke tout près des bâtiments abritant la province, certains jeunes préfèrent s’asseoir par terre pour essayer de reprendre des forces et les drapeaux de leurs partis continuent à flotter. Melchiade NZOKIZWANAYO, le représentant communal du CNDD-FDD à Bukinanyana, tout en brandissant le drapeau de son parti, dit avoir accueilli favorablement cette activité et qu’il va préparer pareilles initiatives dans sa commune de provenance en collaboration avec les autres jeunes affiliés. ‘‘ Nous devons être des jeunes modèles dans notre province ’’    

 Quant à Stanislas Itangishaka qui représente le MSD en commune Rugombo, cette activité est une première dans leur province et a surpris plus d’un. Par le passé, ‘‘…ce genre de sport était réservé à une seule catégorie des jeunes affiliés aux partis politiques. Ces derniers lançaient des slogans violents. Aujourd'hui, nous avons fait le sport ensemble indépendamment de nos partis et avons un même slogan pour la paix. On espère que nous allons continuer sur la même lancée.’’ Et Protais Habonimana de la commune Mugina membre du même parti MSD de souhaiter que ces activités soient multipliées et qu’il y ait un partage équitable des espaces sportifs. Ce jeune du parti d’Alexis Sinduhije se dit prêt à toujours collaborer avec ses adversaires.

Ladislas Nijimbere (à gauche) est le représentant du CNDD-FDD à Mugina, Protais Habonimana (à droite) représente le MSD à Mugina également. Selon ce dernier, il y a quelques temps, les deux jeunes avaient eu des accrochages et ne se regardaient plus d’un bon œil. Devant nous, ils ont accepté d’améliorer leur relation et d’œuvrer pour une bonne cohabitation pacifique.

 

 

 Les autorités provinciales saluent la volonté des jeunes affiliés de cohabiter pacifiquement

                                      

‘‘Soyez des modèles pour les autres générations. Etre membre d’un parti politique est en soi une bonne chose mais soyez conscients du but que vous poursuivez dans ces partis et soyez des artisans de la paix dans ces formations politiques,’’ a conseillé Mme Libérate Nakimana, directrice adjointe du CENAP, en guise de mot de circonstance. Elle a rappelé les temps forts que nous approchons et a exhorté cette jeunesse de ne pas se laisser manipuler. Quant au président du bureau du groupe de dialogue des jeunes, Mr Salum Niyonzima a appelé tous les jeunes présents à adopter un comportement responsable pour qu’ils soient des jeunes de référence pour les autres jeunes affiliés aux partis politiques. Il en a profité pour remercier l’autorité provinciale qui a favorablement accepté que cette activité se réalise.

                                      

De gauche à droite, le Conseiller Principal du Gouverneur, le président du groupe de dialogue des jeunes de Cibitoke et la directrice adjointe du CENAP

 Le Conseiller Principal du Gouverneur de Cibitoke, Mr……a, à son tour, appelé les jeunes à être vigilants durant les élections pour qu’ils ne sombrent pas dans la manipulation. ‘‘ Zirya nguvu mwerekanye muri kirya gikorwa muzishire hamwe mu guteza imbere intara ya Cibitoke : mu kwubaka amashure, amavuriro nico cose intara yanyu ikeneye’’ Que l’énergie et la force que vous avez témoignées durant cette activité soient canalisées dans les projets de développement de votre province Cibitoke : en construisant des écoles, des hôpitaux et toute autre chose dont a besoin votre province.